DigitalGoogle My Activity : Comment contrôler l’activité de notre compte ?

Google My Activity : Comment contrôler l’activité de notre compte ?

La majorité des internautes sont aujourd’hui conscients que les grandes firmes technologiques comme Google observent leurs activités sur le Net. Cependant, beaucoup d’entre eux n’imaginent pas l’envergure de cette collecte de données personnelles. Ce manque de transparence est vivement dénoncé par les défenseurs du droit à la vie privée. En réaction aux accusations, Google a décidé de lancer un outil pratique : My Activity.

Qu’est-ce que Google My Activity ?

Chrome, YouTube, Maps ou encore Android appartiennent tous à Google. Chaque session sur l’une de ces plateformes laisse des traces. Celles-ci se présentent sous la forme d’historiques d’activités.

Google My Activity est une solution à ce problème de confidentialité dénoncé par les internautes. Opérationnel depuis 2016, cet outil est intégré au moteur de recherche. Sa principale mission est de compiler toutes les activités des utilisateurs dans un seul et unique module. On y retrouve, par exemple, toutes les vidéos visionnés, en passant par les sites consultés et les lieux visités.

Plusieurs informations détaillées y sont classées par catégories et par ordre chronologique. La quantité de données qui y est stockée est massive. Cependant, il est possible de les gérer. En effet, Google My Activity offre plusieurs atouts pour toute personne se souciant de la protection de sa vie privée.

Son interface donne accès à des modules de contrôle de confidentialité. Plusieurs paramètres peuvent y être modifiés. Les internautes pourront ainsi réguler les autorisations qu’ils donnent à Google pour la collecte de leurs informations personnelles.

Comment fonctionne l’enregistrement des activités de Google ?

Les utilisateurs des produits Google n’ont pas toujours conscience que leurs activités font l’objet d’un tracking permanent. Certaines pratiques de l’entreprise californienne restent d’ailleurs encore floues. Il est donc préférable de se renseigner sur leurs différentes méthodes de conservation des données.

Plusieurs informations de différentes natures peuvent ainsi être enregistrées. Outre les identifiants, localisations géographiques, numéros de téléphone, etc., le parcours de navigation des internautes est aussi scruté. Toutes les activités réalisées au cours de chaque session sur un des services de la firme sont concernées.

Des actions comme la recherche d’un mot-clé ou l’ouverture d’un site apparaîtront automatiquement dans l’historique. Le moindre clic sur un lien sera enregistré. Le tout est ensuite transféré dans une base de données unique à laquelle il est possible d’accéder via Google My Activity.

D’après les explications apportées par la compagnie américaine, le but de cette collecte est de faciliter l’expérience des utilisateurs. En effet, ces informations servent à fournir des modes de recherche accélérés ou des raccourcis. Elles aident également la plateforme à personnaliser une partie du contenu proposé.

La diffusion des annonces ciblées se base également beaucoup sur l’analyse de cet historique. Google pourra ainsi identifier, avec précision, les centres d’intérêts d’un individu. Cela lui permettra d’affiner la pertinence des publicités que ce dernier recevra.

Comment puis-je consulter mon journal d’activité Google ?

Il est facile de consulter et supprimer les données sur Google My Activity. Pour ce faire, il faut connaître toutes les étapes pour accéder à son journal d’activité. La procédure diffère selon les appareils employés.

En premier lieu, sur ordinateur, il faut se connecter à son compte Google, peu importe le navigateur ouvert. Par la suite, il suffit de cliquer sur l’icône contenant sa photo de profil en haut à droite de son interface. Les utilisateurs devront ensuite effectuer les gestes suivants :

  • Entrer dans « Gérer votre compte Google » ;
  • Sélectionner « Données et vie privée » ;
  • Aller dans « Paramètres de l’historique » ;
  • Cliquer sur « Mon activité ».

Dans le cas d’un smartphone qui fonctionne sous Android, la démarche est semblable. Il faudra :

  • Ouvrir l’application ;
  • Cliquer sur le menu des paramètres ;
  • Entrer dans la catégorie dédiée à Google.

Dans « Gérer votre compte Google », les internautes retrouveront les mêmes rubriques que celles sur ordinateur. Le chemin à suivre est donc pareil à partir de ce point.

Concernant les appareils mobiles de chez Apple, l’accès se fait à partir de l’application Gmail et de ses paramètres. Pour arriver au journal d’activité, l’utilisateur doit rechercher les mêmes onglets que sur PC.

Une page unique s’affichera avec un système de classification des historiques défini. Cela dépend de l’application et de l’appareil utilisé. Il est aussi possible de trier par thématique. L’organisation des données respecte un ordre chronologique. Il sera ainsi possible de retrouver ou d’effacer les données de son choix. La barre de recherche et les filtres permettent de faire le tri ou d’identifier des activités spécifiques. Par ailleurs, appuyer sur « détails » montrera le lieu et la date d’exécution d’une tâche précise.

Quand l’activité de notre compte est-elle sauvegardée ?

Dès qu’un internaute ouvre son compte Google, son activité est susceptible d’être enregistrée. La moindre requête effectuée, surtout au niveau des services appartenant au moteur de recherche, fera l’objet d’une sauvegarde. Pour certains internautes, l’utilisation de Gmail, YouTube ou encore Chrome est quasi-quotidienne. Dans ces cas, la collecte des informations est permanente.

Tant que le mode privé n’est pas opérationnel, tous les historiques seront conservés dans Google My Activity. Tout dépend néanmoins des autorisations accordées par le détenteur du compte. Pour imposer des limites, il est nécessaire de changer plusieurs paramètres sur ce module de gestion de confidentialité.

Que faire si je ne veux pas que Google enregistre mon activité ?

Il est possible de supprimer des données personnelles sur Google ou de l’empêcher de conserver l’historique des activités. Il sera nécessaire de passer par le menu de gestion du compte. Au niveau de la page d’accueil, un panneau portant le titre « Personnaliser Google » devrait s’afficher. Il donne accès à une autre interface où il faudra cliquer sur « Gérer les commandes relatives à l’activité ».

Plusieurs catégories d’informations susceptibles d’être sauvegardées y sont compilées. Il est possible d’y trouver l’état de l’autorisation de conservation. Il suffira ensuite d’identifier les rubriques qui intéressent les internautes et d’en désactiver le suivi par Google.

Les utilisateurs doivent être attentifs aux messages d’avertissement affichés par le moteur de recherche avant de valider les modifications. Certains services sont, en effet, susceptibles de subir des changements. Cela pourrait affecter négativement le fonctionnement de la plateforme. Cela aura aussi des répercussions sur la qualité de l’expérience de navigation. En effet, restreindre excessivement les prérogatives de Google empêche les internautes de profiter de contenus adaptés à leurs besoins.